Les Vertus du kirigaeshi

Le Kirigaeshi, exercice fondamental pratiqué en Kendo (et Kenjutsu) est souvent mal vécu par les débutants. C'est un exercice exigeant, inlassablement répété à chaque entraînement. Il fait partie intégrante de chaque passage de grade.
Il est donc incontournable.
Cet exercice se pratique à deux. Celui qui reçoit (Moto) et celui qui effectue la frappe (Kakari).
Sa codification est très précise et il sera exigé de chacun des deux pratiquants une évolution progressive vers la perfection. (!)

Si cet exercice fondamental est bien présent au coeur de la pratique du Kendo, c'est qu'il a la particularité de développer, petit à petit, au fur et à mesure des entraînements, sans même que l'on s'en rende compte, un certain nombre de vertus exposées ci-après.
Et petit à petit, le débutant devenant Kendoka un peu plus confirmé se prend, finalement, à apprécier cet exercice.

 

Les 10 Vertus développées par Kakari dans le Kirigeashi
  
1. Les techniques deviennent mordantes et rapides.
2. Les coups s’affermissent.
3. La capacité respiratoire augmente.
4. Les bras acquièrent de l’aisance.
5. Le corps se libère et se coordonne.
6. La longueur du sabre cesse d’être un problème.
7. Le bas-ventre se place et rend le corps inébranlable.
8. Le coup d’oeil devient sûr.
9. La distance de frappe est mieux appréciée.
10. Le tenouchi joue avec une souple dextérité.

Les 8 Vertus développées par Moto dans le Kirigeashi

1. Le calme s’établit dans le kokoro (le coeur).
2. Le coup d’oeil s’assure.
3. Le shinai de l’adversaire se repère plus facilement.
4. Le corps devient plus disponible.
5. Le corps devient plus solide.
6. Le tenouchi se raffermit.
7. La manière d’intercepter les coups s’affine.
8. Les bras deviennent robustes.

Ci-dessous une vidéo présentant le Kirigaeshi (ou Kiri Kaeshi) suivi de quelques défauts à éviter ...

Cela paraît simple et basique, mais ô combien difficile à réaliser en fait ....
Exemple de Kirigaeshi sur Youtube

Copyright © 2014 Kendo Le HAVRE - GPMH - Tous droits réservés
Site hébergé par SCOQI : http://monsiteweb.scoqi.fr.